AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [HISTOIRE] L'Oeil d'Arith

Aller en bas 
AuteurMessage
Assahab
Grand Commandeur
Assahab

Nombre de messages : 778
Age : 51
Localisation : Auprès de la Marque, en tout temps
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: [HISTOIRE] L'Oeil d'Arith   Ven 14 Nov - 17:59

[HRP]
Ce fil vise à regrouper une série de texte présentant certaines caractéristiques de l’Oeil d’Arith, aux travers des mythes, des rumeurs et des rares documents écrits qui l’entourent. A terme, ils seront placés dans la catégorie histoires et légendes du site.
[/HRP]


Extraits de l’introduction relative aux affaires du Grand Commandement - Avertissements, par Anmar Dris Al’Sahib Al’Rhéa, Sage de la Balance
Copie modifiée, date probable 936 C.Asz.
Archives secrètes de l’Ordre.



Ainsi vous voilà retiré en quelque lieu soigneusement tenu secret. L’une de vos mains tient cette missive, et l’autre un pli cacheté qu’on vous a demandé de lire en second. Devant vous se tient celui qui préside encore à cet instant et jusqu’à sa mort au destin des Quatre Familles. Lorsque son dernier souffle sera venu, la Fortune dénouera le fil glorieux qui le maintenait éveillé, et l’enroulera autour de votre cou. Alors, pour le reste de votre vie, vous ploierez sous le poids d’une charge insupportable de devoirs qui vous étrangleront à votre tour. De toutes les souffrances que l’existence réserve, c’est la plus noble, la plus honorable et pourtant la plus humble qu’on vous a confiées. Trois Lunes se sont écoulées, et trois jours s’écouleront encore avant la cérémonie officielle qui fera de vous l’héritier légitime de la Marque.

Peut-être êtes vous encore surpris d’être ici. Les Leçons à peine terminées, on vous aura pourtant choisi bien vite. Vous n’aurez vraisemblablement pas été le plus docile, le plus chanceux, ou encore le plus adroit lors des Exercices. A aucun moment, les Sept Fondements n’auront constitué pour vous l’évidence épanouie qui emplissait votre esprit. Bien au contraire, vous aurez été maladroit ou inutile, vous vous serez montré indigné ou déconcerté. Vous êtes de ceux qui discerneront avec la meilleure acuité l’essence même des Sept Fondements et de l’action de l’Ordre, parce que vous aurez perçu très clairement tous les dangers pernicieux qu’une vie place au travers de nos destinées, parce que vous vous serez tenu au bord du gouffre qui nous sépare de l’opprobre sans jamais fermer les yeux. A ce titre vous aurez compris comment vous déplacer au bord de cet abîme, car c’est précisément là qu’en certains moments cruciaux, vos ennemis devront être écartés. Attendez bêtement dans la lumière, sur la plaine affirmée de vos certitudes, et la ruine sera proche. L’idée de la perfection est par nature vaniteuse, voilà l’une des idées fondamentales que vous aurez retenues, voilà pourquoi vous êtes ici. Les Sept Principes ne sont pas une vue parfaite du monde, ils sont une vue complète d’un monde imparfait et incontrôlable – Khaos.

La Grande Rupture nous a montré avec cruauté combien il était facile d’oublier ce constat fondamental, pour verser dans des querelles interminables qui ne visent qu’à rendre parfait un système qui ne peut le devenir sans se renier lui-même et disparaître. Notre sang ne devra plus jamais couler pour de si vaines raisons. En toute circonstance, vous devrez prendre les décisions qu’il convient de prendre, et non celles que requiert la postérité. Pour cette dernière, engagez des poètes : ils transformeront un amas de boue en montagne d’or, les besognes obscures en interventions divines, et les pragmatiques en héros indestructibles.

Observez cependant l’homme qui se trouve en face de vous. La Marque pend à son cou, son image vous est connue et son nom est renommé. Un tel homme, s’il doit parfois agir la nuit, ne doit marcher qu’en plein jour. Son honneur et sa respectabilité font sa force ; il ne peut se permettre de les perdre. Se déplacer au bord de l’abîme sans jamais quitter le jour, saluer d’une main le Soleil mais tordre le cou à la lune, voilà ses premiers besoins. Mes modestes efforts n’ont consisté qu’à lui apporter une solution, aussi imparfaite soit-elle. Le pli que vous n’avez pas encore décacheté contient une liste. Le Grand Commandeur vous en expliquera la nature.

Galaâd Dar Arith!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quatretours.positifforum.com
 
[HISTOIRE] L'Oeil d'Arith
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blog] BIONICLE The Monarchial Invasion : clins d'oeil à l'Histoire humaine
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Histoire] De la symbolique héraldique
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Quatre Tours :: La tour de la Plume :: Le Grand Hall de la Plume :: Les Archives Anciennes-
Sauter vers: