AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Dictionnaire de l'Ordre] : Notions et Symboles

Aller en bas 
AuteurMessage
Assahab
Grand Commandeur
Assahab

Nombre de messages : 778
Age : 51
Localisation : Auprès de la Marque, en tout temps
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: [Dictionnaire de l'Ordre] : Notions et Symboles   Jeu 11 Déc - 18:11

Le dictionnaire suivant a été conçu par Elhaiime, et j'ai pris la liberté de le scinder en deux (personnages célèbres et notions) et d'y apposer quelques ajouts. Celui-ci regroupe les différentes notions traditionnellement rencontrées dans la vie de l'Ordre. Bien sûr, il s'agit d'un premier jet incomplet, et il sera complété au fur et à mesure. Vous disposerez ainsi d'une base de connaissance accessible qui pourra vous servir en cas de doute!

Notions

A

Ancienne Langue : Langue principale utilisée par les Fondateurs et les premiers membres de l'Ordre. Son écriture se rapproche du commun officiel en vigueur dans le Royaume d'Arathor à l'époque, mais s'en écarte par certains traits qui rappellent l'éloquence Elfique. L'Ancienne Langue présente la particularité étonnante de disposer de dix-sept temps pour exprimer une action passée, et sa richesse lui a valu une place de choix dans les écrits de l'Ordre durant le Ier siècle de la Fondation. Deux alphabets furent utilisés pour le représenter. Le premier, runique, est aujourd'hui incompris, et le second reprend simplement l'alphabet en vigueur à la Cour de Strom. Seuls quelques personnes comprennent encore l'Ancienne Langue aujourd'hui.

Athimie : Salut traditionnel et symbolique de l'Ordre. Il consiste à placer le buste en avant, à s'incliner en fixant le sol, et à serrer son poing droit contre sa poitrine, à l'emplacement exact du coeur. Il symbolise la complémentarité et le respect que les Pairs s'inspirent l'un à l'autre. Geste destiné uniquement aux Pairs à l'origine, son usage se répandit tant et si bien qu'il fut utilisé sans distinction à partir du XIIème siècle de la Fondation.


B

C

Calendrier Aszéaris (abbréviation CA): Calendrier annuel mis en place environ deux cent ans après la Fondation de l'Ordre. Il a pour origine la date supposée du serment des Quatre, et ses années se découpent en douze lunes elles-même divisées en décades (parfois nommés décans) de dix jours. Rapidement adopté et institutionnalisé, il sert de référence officielle pour tous les écrits des Quatre Familles.

Code des Lois : Ensemble de textes et de parchemins constituant le code de conduite des Pairs. Le Code des Lois fut d'abord créé à partir des règles orales en vigueur dans l'Ordre du Premier Siècle. Il porta naturellement la marque du boulversement qui suivit la Grande Rupture et s'inspira des préceptes du Nouveau Livre des Sept Fondements. Par la suite, les décisions conciliaires attenant à la conduites et aux principes de l'Ordre furent successivement ajoutées pour en faire un rassemblement complexe et hétérogène de Lois, si ardu à démêler qu'il fut pratiquement abandonné à partir du XXVème siècle. Il n'est utilisé aujourd'hui qu'au sein de la Balance, et en cas de désaccord majeur entre les Sages quant à la validité d'une loi.

Concile : Assemblée des Pairs des Quatre Familles où sont prises les décisions importantes concernant l'avenir de l'Ordre. Les premiers Conciles furent des réunions de plein air réunissant un nombre restreint de Pairs, mais très vite les dignitaires permirent à tous d'y assister et même de s'y exprimer. Lors de la construction de la Grande Demeure, vers 1360, un Amphithéâtre fut aménagé spécialement pour accueillir ces réunions, et on lui donna fort naturellement ne nom de Grande Salle du Concile. La tenue de séance, collégiale et improvisée dans un premier temps, fut très précisément réglée à partir du IXème siècle de la Fondation, et n'a pas changé depuis. Le Grand Commandeur dirige la séance et gouverne l'ordre du jour. Les décisions sont soumises à un vote dans lequel chaque Tour dispose d'une voix, qui est rendue par son Commandeur. La vote de la Balance est quant à lui spécifique. Il se borne a exprimer la légalité et la légitimité de la décision au vu des textes Fondateurs (et éventuellement du Code des Lois), mais fait office de veto en cas d'avis négatif. Le Grand Commandeur dispose enfin en dernier recours de son propre droit de veto.

D

Dôrun : Quatrième Fondement et Second Appui. Dôrun est un terme de l'Ancienne Langue se traduisant littéralement par "Honneur", et est associée dans la philosophie traditionnelle de l'Ordre au mouvement nécessaire de l'âme au sein du monde. Certains bréviaires à l'usage des jeunes Elèves le traduisent de façon très simplifiée par le précepte suivant : Agir avec vertu, discipline et honneur.

E

Essai sur l'Histoire et la Symbolique : Ouvrage monumental et imposant d'Abrahm Gauphron Al'Fier Al'Tenea, publié en 2484 CA, l'Essai est composé de deux parties distinctes. La première rapporte l'histoire de l'Ordre de façon strictement chronologique et la seconde est une suite de courts articles détaillant les traditions et la symbolique des Quatre Familles. Les historiens s'y réfèrent aujourd'hui encore pour comprendre les évènements précédant le 22ème siècle de la Fondation.

Exercices : Mises en scènes pratiques servant à illustrer les Leçons, et pratiquées pendant toute la durée de la formation. Les Exercices s'apparentent à des tests périlleux visant à sensibiliser les jeunes Pairs aux Sept Fondements et à leur nécessité tout en leur faisant prendre conscience de leurs devoirs.


F


G

Galaâd : Premier Fondement et Premier Pilier. Dans l'Ancienne Langue, il signifie littéralement "Lumière", et la philosophie traditionnelle de l'Ordre l'assimile à l'Essence Primordiale du Monde. Les Bréviaires à l'usage des Jeunes Elèves simplifient parfois son étude en la réduisant (parfois abusivement) à ce précepte : l'Ordre sert la cause de la Lumière.

Grand Commandeur (ou Porteur de la Marque) : Titre créé par Anmar Dris Al'Sahib Al'Rhéa en 687. Le Grand Commandeur est le chef des Quatre Familles, et son premier devoir est d'assurer l'unité des Tours et de se faire le garant de l'héritage des Fondateurs. A ce titre, il n'appartient à aucune Tour. Il est également désigné comme Porteur unique de la Marque.

Grand Corps Inquisitorial : institution créé en 688 CA par Anmar Dris Al'Sahib Al'Rhéa, rattachée à la Tour de la Balance. Son rôle est d'assurer la stabilité interne de l'Ordre et elle dispose à ce titre du droit imprescriptible d'accusation et de mise en place de Grands Tribunaux, destinés à juger organisation chargée d'enquéter en interne et de l'organisation des tribunaux

Grande Demeure (ou Grand domaine) : Quartiers principaux de l'Ordre à partir de son achèvement 1360 CA, situé au coeur de la Capitale de Lordaeron. Sa construction s'étendit sur près de vingt ans, et en fit l'une des constructions les plus complexes et les plus abouties du Royaume. Elle accueillit ensuite près d'un millier de Pairs de l'Ordre, mais l'ensemble de ses méandres et de ses salles ne furent jamais connues que par un nombre restreints de personnes. La Grande Demeure fut pillée, incendiée et finalement détruite lors de la Troisième Guerre.

Grande Rupture (685-687) : Guerre interne de l'Ordre qui opposa les Pairs de l'Ordre originellement séparés en deux camps, Epée et Balance d'une part, Plume et Essence d'autre part. Elle fut le fruit d'une longue discorde concernant l'interprétation des Six Fondements et les desseins réels de l'Ordre, et menaca, après deux ans de conflits et de trahisons diverses, de mener définitivement les Quatre Familles à la ruine. Les discours et les travaux prometteurs d'Anmar sur le Métafondement amenèrent les parties à se réconcilier en 687.

H

Haut-Concile : Institution restreinte mise en place en 687 par Anmar, et constituée des Commandeurs et du Grand Commandeur. Le Haut-Concile est habilité à se réunir pour faire face aux situations d'urgence, et n'est que très rarement rassemblé.

Hurlevent : Capitale humaine et Quartier Officiel de l'Ordre. Suite à la destruction de la Grande Demeure, les Pairs survivants se réfugièrent à Hurlevent, et offrirent leur service et leur allégeance au Royaume d'Hurlevent. Un décret Royal leur attribua des Quartiers dans la Vieille Ville tout d'abord, puis une Maison de Représentation dans le Quartier de la Cathédrale, qui sert de base centrale poru le recrutement ou les rencontres diplomatiques.

I

Inquisition : voir Grand Corps Inquisitorial

J

K


Khaos : Second Fondement et Second Pilier. Dans l'Ancienne Langue, il signifie littéralement "Matière", et désigne dans la philosophie traditionnelle de l'Ordre le Mouvement nécessaire du Monde. Les bréviaires à l'usage des nouveaux élèves en donnent parfois une signification simplifiée qui prend la forme du précepte suivant : l'Ordre lutte contre les forces de destruction issues du Néant Distordu, la Légion Ardente et le Fléau.


L

Leçons : Suite d'enseignements réservés aux Pairs de l'Ordre et dispensés généralement par les Sages et les Dignitaires. Les Leçons sont réparties sur huit cycles principaux, chaque cycle comprenant une année d'étude complète, et consistent principalement à inculquer les Sept Fondements et l'héritage d'Anmar.


Lordaeron : Ancienne Cité du Nord des Royaumes de l'Est et Capitale de ces contrées jusqu'au début de la Troisième Guerre. Suite à l'abandon de Strom par l'ensemble de ses sujets, l'Ordre s'y installa aux XIIIème siècle de la Fondation, et y construisit sa célèbre Grande Demeure.

M

Madreth : Sixième Fondement et Quatrième Appui. Dans l'Ancienne Langue, il signifie littéralement "Mort", et désigne dans la philosophie classique de l'Ordre le Mouvement Nécessaire du Corps. Les bréviaires à l'attentions des jeunes Elèves le résument parfois à ce précepte simple : Endurcir nos cœurs face aux faiblesses humaines et notre corps face aux épreuves.

Marque (symbole) : La Marque est l'emblème de l'Ordre et symbolise son attachement aux Sept Fondements tout en confirmant une vision unitaire des Tours réunies. Elle s'insipre très largement du motif originel gravé sur le médaillon porté par le Grand Commandeur.

Marque (médaillon) : Légué par les Fondateurs, et plus vraisemblablement par Arith, la Marque est un médaillon de taille modeste et de couleur blanchâtre à reflets bleus, gravé sur ses deux faces par le même motif représentant Quatre Tours dressées vers les Quatre Cardinaux, entourés de glyphes aujourd'hui encore indéchiffrables. La Marque est le symbole de l'unité et de la force de son Porteur, qui représente l'unité de l'Ordre.

Métafondement : Parfois nommé Septième Fondement, le Métafondement est l'objet principal de la première partie du Nouveau Livre des Sept Fondements. Contrairement aux Principes originels, qui se réduisent à un seul mot, le Métafondement est un long texte de près de 1500 pages qui décrit les Six Premiers Fondements, et en offre une longue interprétation qui insiste particulièrement sur le caractère moral qui s'en dégage. Son étude est l'objet principal des Leçons.

N

Nouveau Livre des Sept Fondements : Ouvrage fondamental, rédigé par Anmar Dris Al'Sahib Al'Rhéa sur une période s'étendant de 687 à 689. Le Nouveau Livre définit l'élément refondateur de l'Ordre qu'est le Métafondement, qui impose une vue pragmatique et morale des Six Fondements originels et gouverne les actions et les devoirs des Pairs. Le Nouveau Livre comporte également une seconde partie qui détaille très précisément l'enseignement pédagogique à dispenser aux jeunes Pairs durant leur formation. Il est à l'origine des Leçons et des Exercices mis en pratiques dès le Septième Siècle, et qui ont perduré jusqu'à la Troisième Guerre.

O

P


Pacte d'Arith : voir Serment des Quatre

Pair (de l'Ordre) : Terme utilisé pour désigner un membre de l'Ordre, quels que soient sa Tour d'appartenance et ses devoirs.

Pihan : Cinquième Fondement et Troisième Appui. Dans l'Ancienne Langue, il signifie littéralement "Douleur", et est généralement interprété par la philosophie classique de l'Ordre comme l'Essence Nécessaire de la vie Humaine. Les Bréviaires à l'usage des jeunes Elèves le résument souvent de la manière (simpliste) suivante : Souffrance et sacrifice.

Q

R

S


Strom : Ancienne Capitale du Royaume unifié d'Arathor, berceau de l'Ordre des Quatre Tours, jusqu'en 1257, date à laquelle l'ensemble des Pairs émigrèrent vers le Nord. Passé cette date, une compagnie de l'Epée, la Veille de Strom, subsista dans l'Ancienne Capitale pour veiller à la mémoire de ses ancêtres.


Septième Fondement : Voir Métafondement.

Serment des Quatre (ou Pacte d'Arith): discours solennel qui scella la création de l'Ordre. Il fut prononcé sur les Hauteurs de Talawïn, au Nord de Strom par Arith Gauphron, Aar Thivaël, Assahab Calheb et Prythémus Lysandor, et ses grands traits visent à garantir la sécurité des Royaumes Unifiés et d'assurer la prospérité de leurs sujets.

Sidehê : Troisième Fondement et Premier Appui. Dans l'Ancienne Langue, il signifie littéralement "Âme", et la philosophie classique de l'Ordre l'interprète généralement comme l'Essence Nécessaire de l'esprit. Les Bréviaires à l'usage des jeunes Elèves le résument souvent de la manière (simpliste) suivante : Combattre sans relâche ni faiblesse notre ennemi.

T

U

V

W

X

Y

Z

_________________


Dernière édition par Assahab le Ven 12 Déc - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quatretours.positifforum.com
Assahab
Grand Commandeur
Assahab

Nombre de messages : 778
Age : 51
Localisation : Auprès de la Marque, en tout temps
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: [Dictionnaire de l'Ordre] : Notions et Symboles   Ven 12 Déc - 18:12

De nouvelles entrées ont été ajoutées au dictionnaire des notions. Au menu : le Code des Lois, le Concile, et le Pair :

Code des Lois : Ensemble de textes et de parchemins constituant le code de conduite des Pairs de l'Ordre. Le Code des Lois fut d'abord créé à partir des règles orales en vigueur dans l'Ordre du Premier Siècle. Il porta naturellement la marque du boulversement qui suivit la Grande Rupture et s'inspira des préceptes du Nouveau Livre des Sept Fondements. Par la suite, les décisions conciliaires attenant à la conduites et aux principes de l'Ordre furent successivement ajoutées pour en faire un rassemblement complexe et hétérogène de Lois, si ardu à démêler qu'il fut pratiquement abandonné à partir du XXVème siècle. Il n'est utilisé aujourd'hui qu'au sein de la Balance, et en cas de désaccord majeur entre les Sages quant à la validité d'une loi.

Concile : Assemblée des Pairs des Quatre Familles où sont prises les décisions importantes concernant l'avenir de l'Ordre. Les premiers Conciles furent des réunions de plein air réunissant un nombre restreint de Pairs, mais très vite les dignitaires permirent à tous d'y assister et même de s'y exprimer. Lors de la construction de la Grande Demeure, vers 1360, un Amphithéâtre fut aménagé spécialement pour accueillir ces réunions, et on lui donna fort naturellement ne nom de Grande Salle du Concile. La tenue de séance, collégiale et improvisée dans un premier temps, fut très précisément réglée à partir du IXème siècle de la Fondation, et n'a pas changé depuis. Le Grand Commandeur dirige la séance et gouverne l'ordre du jour. Les décisions sont soumises à un vote dans lequel chaque Tour dispose d'une voix, qui est rendue par son Commandeur. La vote de la Balance est quant à lui spécifique. Il se borne a exprimer la légalité et la légitimité de la décision au vu des textes Fondateurs (et éventuellement du Code des Lois), mais fait office de veto en cas d'avis négatif. Le Grand Commandeur dispose enfin en dernier recours de son propre droit de veto.

Pair (de l'Ordre) : Terme utilisé pour désigner un membre de l'Ordre, quels que soient sa Tour d'appartenance et ses devoirs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quatretours.positifforum.com
 
[Dictionnaire de l'Ordre] : Notions et Symboles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte de l'Ordre du Mérite
» [Ordre de Mérite] Poitou
» [Ordre de Mérite] Normandie
» [Ordre de Mérite] Armagnac et Comminges
» [Commanderie] Marimont Les Benestroff - Ordre de Santiago

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Quatre Tours :: La tour de la Plume :: Le Grand Hall de la Plume :: Les Archives Anciennes-
Sauter vers: