AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lettre anonyme déposée

Aller en bas 
AuteurMessage
Un vieil homme bourru
Etranger


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Lettre anonyme déposée   Lun 7 Jan - 15:01

N’aTtendez pAs vOTre GeRSsAnDRE, nOUs la teNONs pRiSONniEre. Nous voUS comMUNiquERons sous peu LA monnaie d'éCHAnGE noN négoCIable reqUISe.

Ps: VOIci UN inssTANtaqui DEVraiT faiRE REF FLECHir LES scePTIqueS... poUR unE foIS qu'N UNE saloperie gnoME est UTIle...

https://i.servimg.com/u/f29/11/60/64/99/seques10.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leetah
Etranger
Leetah

Nombre de messages : 87
Age : 36
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Lun 7 Jan - 21:13

Leetah sortit du Cabinet du Chancelier précipitamment, les nerfs à vifs par ce qu'elle venait de décider de faire et alla faire un tour à la Salle Commune pour voir si Citrouille était enfin revenue. N'y voyant personne elle s'assit à une table, prenant machinalement une feuille de papier aux lettres multicolores, s'attendant à y lire une énième invitation à un mariage entre deux êtres.
Un nom lui sauta brusquement aux yeux : Gerssandre ! parcourant le reste du message, Leetah serra les dents et s'empara de l'image montrant son Commandeur baîllonné. Elle relut attentivement le message, se leva, le froissa entre ses mains et le jetta avec colère sur la table avant de se diriger froidement vers la sortie. Arrivée à la porte, elle s'immobilisa totalement et revint sur ses pas. Leetah reprit le papier qu'elle défroissa, s'empara de quelques couteaux et planta le message bien en vue sur la table.Elle regarde une dernière fois l'image du Commandeur de la plume avant de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citrouille
Commandeur de l'Epée


Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mar 8 Jan - 14:35

Citrouille se dirige vers la salle commune en espérant y trouver quelqu'un. Voila bien 2 lunes qu'elle n'a pas vu ses pairs et la précédente décade l'a épuisée. Le visage marqué, mais le coeur heureux de revenir au bercail, Citrouille entre en criant :

- C'est moi que v'la !

Personne...

- Buse d'bois ou qu'sont tous fourrés?

Un couteau planté dans une table atire son regard. Citrouille sait que les couteaux ne se plantent pas d'eux mêmes dans le bois et qu'en général on peut se fier à la règle qui dit : couteau planté, bouse à proximité.
C'est en froncant les sourcils que Citrouille s'approche et lit le message.
Ses yeux s'ecarquillent, ses narines se dilatent, ses lèvres rougissent et ses cordes vocales commencent à savoir qu'elles ne vont pas tarder à être maltraitées.

Au même instant à Forgefer, 4 heures de marches d'ici :
- Heula ca me palait bien chel poul une agathe de payer vingtes pièces ed'...
- ?!#&{£!? !
Cette vague d'insultes à l'origine inconnue glaça le sang des deux nains qui faisaient là un commerce douteux.
- C'était quoi ce bazal...
- Mieux vaut pas y penser...
- T'a pas tords...


- ... T'parle d'un r'tour dans l'bazard! Bordel de cul d'vaches de pu...rée de sal...sifi !

Et Citrouille de sortir de la salle commune en trombe, l'écume aux lèvres en jurant plus que la guilde des charretiers réunie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néalia
Chancelière
Néalia

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mar 8 Jan - 14:45

Le jour pointait aux fenêtres du laboratoire, Néalia travaillait dur pour elle l’espérait trouver des informations même une toute petite sur la provenance de ce message.
Elle décolla un a un chaque petit bout de parchemin qui formaient le message, les étudiants les examinant assidument.
Certains réactifs d’alchimie chauffaient laissant dans l’air de la pièce une odeur assez désagréable. Ils seraient utiles en temps voulu pour faire les premiers comparatifs sur les éléments et les ingrédients qui composaient l’horrible missive.

Avec précaution elle prit un scalpel et gratta l’encre du premier petit carré de parchemin. Mit le tout dans un tube a essai et le répertoria afin associer les résultats en suivant.
Elle fit de même avec la colle. Apres tout le ravisseur aurait pu être assez fourbe pour utiliser plusieurs fixateurs différents.

Néalia jetait un coup d’œil de temps a temps à Mordrahan qui triait des papiers à l’autre bout du laboratoire. Sans le savoir sa présence lui était précieuse. Il lui apportait l’esprit froid et calculateur dont elle avait besoin en ce moment même.

La nuit venait de passer mais la journée allait être longue…très longue… Elle n’abandonnerait pas il en était hors de question, Gerssandre ne pouvait pas rester ainsi aux mains de ces malades.

« Mordrahan… Il faut a nouveau fouiller son bureau, et après tout… je sais que ca ne se fait pas mais fouiller ses appartements, si elle conserve des écrits importants c’est peut être la bas ca ne coute rien d’essayer »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerssandre
Commandeur de la Plume


Nombre de messages : 347
Localisation : A côté d'un petit chat blanc
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mar 8 Jan - 17:22

Mordrahan et Néalia se décidèrent après une courte réflexion à se rendre dans les appartements de Gerssandre.

Une lettre était posée bien en évidence sur le bureau.

« Ami lecteur,

Le fait que votre regard se pose sur ce document n’autorise que deux possibilités. Soit vous êtes curieux plus que de raisonnable et la suite de cette lettre n’a alors aucun sens, soit j’ai disparu depuis un certain temps et il est alors fortement probable que je sois décédée à l’heure actuelle.

Depuis quelques jours, j’ai la sensation que de nombreux regards aux finalités douteuses se posent sur moi. Une menace de grande ampleur me semble avoir posé son ombre sur ma personne et, je le suppose sur l’Ordre. Je ne puis faire un seul pas sans avoir l’impression d’être épiée, scrutée et surveillée…

Les récents évènements semblent avoir fait mis en action une organisation douteuse. Probablement moins forte que le maudit Dralaï que nous avons eu grand mal à terrasser mais parallèlement plus fourbe et incidieuse.

Si vous lisez cette lettre, je serais encline à penser que l’Ordre est en proie à une grande menace. L’heure doit être à une cohésion parfaite, nul membre ne devant se soustraire à la volonté commune et supérieure de sauvegarder nos principes et notre intégrité. Mon dernier regret sera de ne pouvoir mener ce combat à vos côtés.


Grand Commandeur, mon chemin s’arrête ici. Jamais néanmoins il ne m’aurait emmené si loin si je n’avais pas embrassé notre cause. Mon respect et mon affection vous sont acquis pour toujours.

Aerth, la Plume repose sur désormais sur tes seules épaules. Je n’ai aucun doute que notre Tour connaîtra alors ses heures les plus glorieuses.
Ekhiras, mon ami, j’aurais tant aimé te revoir. Je te laisse la garde de mon petit chat blanc, nul doute que ton esprit saura vite s’éclairer
Leetah, émérite du cœur, de la compassion et des armes. Je te remercie simplement de ces lunes passées ensemble
Ourobouros, je te remercie une nouvelle fois du choix épineux que tu as su faire. Je te souhaite beaucoup de réussite dans tes deux missions ; prend soin de ta fille
Bloodmoon, Whibearb, Mogthar et Kalianka, j’aurais aimé mieux vous connaître… peut-être un miracle, sait-on jamais…
Pairs des autres Tours, je vous remercie tous pour ces instants précieux, parfois facétieux passés ensemble… Une Etoile brillera dans le Vide, peut-être connaîtrai-je alors le destin de Kérian et de la Langouste…

A bientôt Welma.

Affectueusement,

Gerssandre

Ps : Je ne peux que vous conseiller pour cette affaire de contacter un ancien membre de l’Ordre qui connaît mieux que quiconque l’histoire de notre monde. Trunkenbold, qui devrait résider actuellement à Long-guet pourrait vous être d’une aide précieuse.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néalia
Chancelière
Néalia

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mar 8 Jan - 21:16

En ressortant de la chambre, Néalia prit le communicateur et avertie les pairs de l'Ordre Citrouille et Leetah etaient présentes...
Sans attendre elle fila a toute vitesse au griffon et vient rejoindre les deux femmes dans les bureaux de l'ordre a Stormwind pour leur montrer la lettre de Gerssandre.

L'épée et la Plume l'informèrent de la seconde lettre des ravisseurs. Elle se répartirent les taches.
Néalia allait se rendre a la bibliothèque pour chercher le fameux livre reclamé et voir ce qu'il contenanit vraiment.
On attendrait le retour de Mordrahan pour avoir plus d'infos sur la couture et les vetements reclamés et enfin Citrouille et Leetah allaient continuer de chercher tout en essayant de prendre contact avec trukenbold.

Il ne restait plus qu'a attendre les autres pairs afin de mettre en place un plan d'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerssandre
Commandeur de la Plume


Nombre de messages : 347
Localisation : A côté d'un petit chat blanc
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mar 8 Jan - 22:17

Le livre réclamé contenait quelques morceaux d'essais ainsi que quelques poésies, de nombreuses pages semblaient avoir déjà été déchirée.

Les pages s'éfeuilletèrent délicatement devant ses yeux écarquillés de Néalia

Citation :
L’écureuil

L’écureuil se soucie peu des peines de mon cœur
Sautant de ci de là sans jamais avoir peur
Que ne donnerai-je en cet instant présent
Pour porter l’insouciance de cet être bondissant

Citation :
L’omelette des rois

Je vous livre ici l’indispensable marche à suivre pour concocter l’omelette la plus savoureuse et la plus appréciée qui soit.
L’œuf indiqué est tout naturellement celui du busard, c’est celui qui offre une texture à la fois ferme et fondante sous la langue. Toutefois, un œuf de busard tout-venant ne saurait satisfaire le fin gourmet.
Sa couleur doit être jaune pâle et non blanc ou encore jaune vif. S’il s’avère qu’il est légèrement brunâtre, cela signifie qu’il faut le laver à nouveau.
Ses proportions ne sauraient supporter une quelconque imperfection, le rapport entre sa hauteur et sa largeur doit respecter le nombre d’or communément admis en Azéroth, à savoir racine de 2.
Prendre une poêle suffisamment large pour que l’omelette en début de cuisson fasse un centimètre d’épaisseur. Une étape importante intervient durant la cuisson : des bulles de diverses tailles devraient se former sur le dessus, il conviendra de les percer au plus tôt avec une aiguille chauffée à blanc afin que la saveur ne se libère mais se diffuse au contraire de façon uniforme.

Citation :
Femmes

Les femmes ont rendu savoureuse mon existence
M’enivrant tantôt de leurs subtiles flagrances
M’enlaçant dans leurs bras avec grande tendresse
M’ouvrant enfin le berceau de mon allégresse

Les pires contrariétés s’effacent d’un seul sourire
A vivre sans vous je préfèrerais mourir
Mes plus doux rêves sont emplis de ces champs de fleurs
Qui s’ouvrent à vous non sans retenue et pudeur

Citation :
Le Grand Secret

La Lumière des quatre par la cinquième est souillée
Ambigüe est la position du Vénéré
La vérité est à chercher de par les mondes
Afin de révéler à tous l’histoire immonde

L’illumination se trouve sous un sombre toit
Là où les sinistres et fiers oiseaux sont rois
La grandeur s’inscrit dans les tourments et l’horreur
Les esprits soumis à la veulerie ont peur

Citation :
Ma rose

Rose d’hiver
Tant d’amour à faire
Rose d’automne
Joie me donne
Rose du Printemps
Oubli du temps
Rose d’Eté
Havre de gaieté

Citation :
Etude sur les murlocs

D’après les travaux des éminences scientifiques, les murlocs constituent une espèce très à part. Ce que vous avez l’habitude d’écraser sous une lourde masse ou de découper à l’épée à deux mains constitue un exemple parfait des excentricités de Dame Nature.

En effet, ces « animaux » ont pour particularité de disposer à la fois d’un système de respiration proche de celui des humanoïdes mais aussi d’un système de respiration parallèle proche de celui des poissons. Ainsi cohabitent des branchies ainsi qu’un système pulmonaire classique.

Doit-on les considérer alors plutôt comme proches de nos espèces ou plutôt proches des poissons ? Cette question a été l’objet de nombres d’études.

Le résultat, fortement vulgarisé, laisse à penser que les Murlocs sont précisément à la frontière entre ces deux mondes. Nous avons par ailleurs pu constater des espèces qui conservaient une vie aquatique intense et rechignaient à poser patte sur terre et d’autres qui au contraire avaient pris leurs aises sur les plages, maniant à merveille le feu et ayant perdu une part importante de ses aptitudes de natation.

Nul doute qu’il s’agit là d’un cadeau de Dame Nature à ces êtres si particuliers, afin de leur offrir une survivabilité accrue leur permettant de choisir entre mers et terres le terreau le plus favorable à leur développement. Dans cette optique, elle aurait encore mieux fait, je crois, de les rendre tout simplement plus résistants aux coups de masses ou d’épées.


Dernière édition par le Mer 9 Jan - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néalia
Chancelière
Néalia

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mer 9 Jan - 11:53

A peine levée, Néalia déposa un dernier doux baiser sur les lèvres de son aimé avant de partir en direction de la bibliothèque de l'ordre. Certes elle avait trouvé l'ouvrage reclamé mais maintenant il etait temps de savoir pourquoi il réclamait celui ci.

Comme a son habitude elle entra discretement dans le lieu et se dirigea vers le bureau qu'elle avait adopté. Comme pour préparer un rituel elle ouvrit son sac en sortit parchemins vierges et encres diverses ainsi que sa plume fétiche. Dans un dernier temps elle ôta ses sandales.

Tout le monde devait trouver cela atypique mais dès sa première visite elle avait fait cela pour ne pas deranger les personnes qui travaillaient et a présent elle faisait de même.

Elle alla saluer l'intendant de la bibliothèque d'un large sourire et d'une belle revérence le poing posé sur le coeur

- " Bonjour, j'aurais besoin de votre aide, j'aurais besoin d'information sur un auteur, en l'occurence Elvirien Plume habile."

- "Je voulais savoir si je pouvais trouver d'autres ouvrages de celui ci a part son receuil d'essais et de poèmes. Savez vous de quand date ce livre d'ailleurs ?"


Elle s'appretait a prendre des notes même a suivre l'intendant des lieux entre les différents rayonnages de manuscrits anciens.

Ca prendrait le temps que ca prendrait mais elle apporterait des réponses aux pairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerssandre
Commandeur de la Plume


Nombre de messages : 347
Localisation : A côté d'un petit chat blanc
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mer 9 Jan - 12:51

« Bonjour Néalia,

C’est un plaisir de vous voir arpenter à nouveau les couloirs de notre bibliothèque. J’espère juste que vous ne comptez pas vous inspirer de Elvirien Plume-habile pour achever votre conte pour enfants »


L’intendant afficha un large sourire puis poursuivit :

« Si ma mémoire est bonne, Elvirien est un piètre écrivain [HRP] comme vous avec pu le remarquer ^^ [/HRP] . Sa production, ses essais et poèmes sont reconnus comme très pauvres par les experts littéraires du royaume… rimes pauvres, aucune inspiration, aucun souffle… Assez curieusement, il se murmure qu’il existe quelque part quelques groupes qui vouent une admiration à son œuvre trouvant son style tranchant et enlevé. Ils considèrent que le volume que vous nous avez emprunté est la pierre angulaire d’un courant littéraire particulier : l’Elviriennisme et se revendiquent eux-même comme des Néo-Elviriennistes, allez savoir pourquoi… »

« Pour en revenir à notre écrivain, il est né vers l’an 640 de la fondation. Il serait resté dans le cercle de l’Ordre fort longtemps et aurait connu les turpitudes de la Grande Rupture. Il aurait ainsi été contemporain de Anmar Dris Al'Sahib Al'Rhéa, arcaniste de l’Ordre, célèbre au sein des Quatre Familles comme l’Artisan de sa réunification et par là même de sa gloire. Manifestement gagné par la folie, il serait parti vers l’an 690 à la découverte du monde. Nul ne sait ni où ni quand il est mort. »

« Le seul livre qui lui soit attribué est ce recueil que vous nous avez emprunté, un recueil composé d’essais divers et des poésies. Il avait prit l’habitude d’écrire un peu sur tout, sans fil directeur… Hélas, de nombreuses pages ont été arrachées comme vous avez pu le constater. »

« Je crois que vous en savez autant que moi désormais… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néalia
Chancelière
Néalia

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mer 9 Jan - 17:06

Néalia avait ecouté l'intendant très attentivement gravant dans sa mémoire ces informations. Elle devait en apprendre davantage et n'allait pas se contenter d'un quignon de pain alors qu'elle pouvait avoir acces a un excellent gateau.

- " Merci c'est très gentil a vous. A votre avis ou me serait il possible de trouver des informations sur ce courant littéraire l'Elviriennisme. J'avoue etre curieuses d'en apprendre plus sur eux."


- "Pensez vous qu'au sein du centre d'informations de la ville je puisse avoir ce genre d'information, car comme vous l'avez dit visiblement cette appartenance se murmure... Il me faut trouver des réponses... c'est très important..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerssandre
Commandeur de la Plume


Nombre de messages : 347
Localisation : A côté d'un petit chat blanc
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mer 9 Jan - 19:56

Vraisemblablement surpris de discuter avec une personne captivée à ce point par ce désormais fameux Elvirien qui aurait selon lui gagné à rester inconnu, l’Intendant afficha un large sourire avant de poursuivre.

« Dame Néalia, je ne sais quelle raison curieuse vous pousse à vouloir en savoir plus sur cet homme… Je vais vous répondre dans la mesure de mon maigre savoir. Ce n’est point à Hurlevent, ni même à Darnassus que Elvirien a connu cette reconnaissance, nul citadin manquant à ce point de lucidité et de discernement pour l’ériger en figure de la littérature. Non, les quelques groupes que je mentionnais habitaient dans des hameaux, au mieux dans des villages. »

« En effet, comme je vous le disais, Elvirien Plume-Habile a voyagé de part le monde quelques années après la Grande Rupture. Il a eu l’occasion de découvrir et vivre avec des communautés très restreintes, très éloignées de nos mondes… Aussi ont-ils été impressionnés par cet artiste, le premier qu’ils rencontraient pour la plupart. »

« Nul ne sait si ce sont ces petites communautés qui se sont donné l’appellation de Néo-Elviriennistes ou si ce sont au contraire des figures de nos capitales qui les ont affublé ironiquement de ce qualificatif. J’aurais pour ma part tendance à incliner pour cette seconde version. »

« N’est-il pas étonnant que la mémoire d’un écrivain aussi dérisoire ait traversé de la sorte les années, lui qui a du disparaître il y a environ 2 000 ans. »

L’Intendant raccompagna Néalia à la porte de la bibliothèque en lui adressant une dernière phrase :

« Croyez-moi, je ne connais personne assez fou dans cette ville pour avoir comme moi porté un tant soit peu son attention sur cet Elvirien. Puisse la Lumière vous guider dans vos recherches ».

Néalia apprit quelques heures plus tard que, hélas, l’Intendant avait raison sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néalia
Chancelière
Néalia

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Mer 9 Jan - 22:15

Apres avoir tenté vainement de trouver des informations sur ces groupements, Néalia fit marche arrière et revint sur ses pas rentrant de nouveau dans la bibliothèque.

Une courte discussion avec Leetah lui avait apporté de nouvelles pistes a vérifier.

-"Rebonjour Intendant. J'ai de nouveau besoin de votre aide. Si j'ai besoin de tant d'informations c'est pour Dame Gerssandre... C'est très important. J'aurais différentes questions. Savons nous ou sommes nous certains que tous les poemes présents dans ce livre sont bien de l'auteur ? Pourquoi tant de pages sont déchirées ? Qui a emprunté ces dernier temps ce livre ? Et j'ai fait une copie des ecrits hier soir mais je voudrais de nouveau voir cet ouvrage de plus près si vous le permettez. Je sais que votre temps est précieux mais c'est une question de vie ou de mort."

Néalia attendait la réponse a ces questions, prête a aller chercher l'ouvrage pour l'examiner de très pres afin de voir si rien sur la tranche ou sur la couverture n'etait apparent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerssandre
Commandeur de la Plume


Nombre de messages : 347
Localisation : A côté d'un petit chat blanc
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   Jeu 10 Jan - 14:33

"Manifestement, vous en conviendrez, tous les poèmes et écrits présents dans ce recueil sont de la même plume. Même style, même écriture, tout concorde."

"Quant à savoir qui a emprunté ce livre... et bien, à part vous-même très récemment, je dois vous avouer que personne n'a manifesté un quelconque intérêt depuis que je suis en charge de l'Intendance de cette bibliothèque. N'hésitez pas à aller le consulter, et ce, à tout instant."

L'Intendant afficha une moue dibutative quant à la question des pages déchirées

"En ce qui concerne les pages déchirées, je n'ai pas d'idée très précise, je dois hélas vous avouer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre anonyme déposée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre anonyme déposée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouf!! - Le 16.XII.1456 - R - TOP (Lettre du maire)
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» Lettre à HIRO HITO
» Flotte-ruche Poséidon !
» Lettre publique à la comtesse Illustre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Quatre Tours :: Le Dôme d'Anmar :: La salle commune-
Sauter vers: